Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cluster Défense Sécurité

Cluster Défense Sécurité est un cabinet de conseil et de formation ayant pour objet le développement des relations commerciales et institutionnelles avec le ministère français de la Défense. Cluster Défense Sécurité a pour clients tant des PME que des grands groupes, des organisations professionnelles, etc...

La spécificité de notre cabinet est notre approche globale, et notre capacité à gérer tout ou partie du dossier "Défense" d’une entreprise.

Pour nous contacter :

Patrice Lefort-Lavauzelle

Président

(0)6 09 54 10 48

Pascaline Abdini

Directeur général

(0)6 08 81 17 08

Publié par Patrice Lefort-Lavauzelle

 

La Défense va devoir économiser 3,5 milliards d'euros ( Quelles économies pour la Défense ? ) sur la période 2011-2013 dans le cadre de la politique de réduction des déficits publics. Le budget s'élèvera donc à 30,1 milliards d'euros pour 2011 (comme en 2010) 30,5 milliards pour 2012 et 31 milliards pour 2013.

 

A priori, ces nouvelles économies devront être trouvées sans toucher aux effectifs même si un scénario en cours d’étude prévoit une déflation de 10.000 postes - dont 5.000 dans l’armée de terre - ni au calendrier de livraison des grands contrats.

 

Sont ainsi épargnés l'achat d'avions Rafale, de frégates Fremm, de véhicules blindés de combat d'infanterie (VBCI), de sous-marins Barracuda et de systèmes Felin (fantassin à équipements et liaisons intégrés). L'achat d'avions de transports de troupes A400M ainsi que la construction du "Pentagone à la française" sur le site de Balard ne seront pas non plus touchés par ces réductions de dépenses.

 

Des économies seront recherchées en revanche dans le rééchelonnement des acomptes de ces programmes ainsi que dans le report de programmes non contractualisés. Le "retrofit" des Mirage 2000D et certaines composantes du programme Scorpion de modernisation de l'armée de terre seront ainsi remises en cause.

 

Les dépenses de fonctionnement devront également être réduites de 10 % au moins sur trois ans grâce à un regroupement des achats et des renégociations, notamment dans les domaines des services informatiques et des transports ( Coûts du carburant en 2009 ).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article